Les différents types de sourcils et l’épaisseur

Les sourcils peuvent être divisés au point de vue de la forme et de la ligne en deux catégories :

Les différents types de sourcils

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

1er Catégorie : le sourcil parfait

Le sourcil idéal dont nous avons décrit les caractéristiques ne soulève aucun problème si ce n’est celui de son entretien. Il convient de lui conserver sa ligne si simple puisqu’elle lui confère tant de beauté.

2e Catégorie : le sourcil défectueux

C’est le sourcil qu’il conviendra de corriger dans le but de le rendre conforme, autant que possible, au sourcil parfait. Dans certains cas, il y aurait intérêt à en accentuer les caractéristiques.

Dans un précédent chapitre  consacré à l’architecture générale du visage, nous avons vu que les trois lignes dominantes de la forme du sourcil étaient les suivantes :

  • ascendante
  • horizontale
  • descendante

Vous chercherez à développer la ligne ascendante chaque fois que la forme naturelles du sourcil le rendra possible, parce que toutes les lignes montantes rajeunissent le visage.

Pour obtenir une ligne ascendante au moyen de l’épilation, il est nécessaire de bien étudier le tracé (vous trouverez toutes les indications pratiques dans les pages suivantes).

Sourcil ascendant

Une ligne ascendante naturelle est signe de gaieté, de jeunesse, d’optimiste, de joie de vivre ; elle confère souvent une note spirituelle au regard. Elle mérite donc d’être conservée, développée et mise en valeur.

Sourcil horizontal

Sourcil horizontal

Sourcil horizontal

Ce type de ligne donne au regard un air rêveur à la condition que le sourcil ne soit pas trop fourni, que sa courbe soit douce et qu’elle épouse tout à fait l’arcade sourcilière.

Par contre, si cette ligne épaisse, rectiligne, broussailleuse, donnant ainsi l’impression d’une certaine dureté du visage, il faut la modifier et l’interpréter.

Vous pourrez, dans ce cas, la transformer en ligne ascendante puisque l’épaisseur et la forme de ce sourcil cous donnent moyen de le faire.

Créez une ligne nouvelle qui effacera la durée du regard, et donnera au visage une expression dynamique.

Sourcil descendant

Bannissez et corrigez toutes les lignes descendantes car elles accusent et accentuent l’âge du sujet. Elles donnent, en outre, une empreinte de tristesse, de résignation et de pessimisme.

La correction du sourcil descendant, souvent mince et dégarni, peut vous déconcerter au premier abord. On parvient toutefois à le corriger en procédant de la manière suivante :

Après l’avoir épilé, puisqu’il est à peu près impossible de lui donner la forme ascendante, dessinez au crayon dermographique une ligne horizontale au tracé très doux  qui confère au regard une expression rêveuse.

Retenez, en résumé, les trois grands principes suivants :

  • conserver et accentuer la ligne ascendante
  • transformer une ligne horizontale en ligne ascendante
  • transformez une ligne descendante en ligne horizontale

L’épaisseur

Épaisseur du sourcil

Épaisseur du sourcil

Arriver à définir quelle doit être la ligne du sourcil par rapport au visage, c’est bien, mais ce n’est pas tout : il faut exécuter sa modification.

Pour y parvenir correctement, c’est sur l’épaisseur du sourcil que vous devez concentrer votre attention.

L’épaisseur du sourcil, nous l’avons vu, exerce une grande influence sur l’aspect général du visage. Mais quelle doit être l’épaisseur idéale ?

Voici quelques indications qui vous permettront d’être fixées.

L’épaisseur du sourcil à la base ne doit pas dépasser 15 mm : c’est l’extrême limite, quels que soient la forme et le volume du visage.

En conséquence, le sourcil dont la base atteint 15 mm ne doit jamais être renforcé. On peut à la rigueur l’amincit un peu.

L’épaisseur de 4 mm à la base est par contre nettement insuffisante quelle que soit la couleur du sourcil, ou la forme du visage ; le sourcil et trop mince, trop dégarni.

Entre ces deux extrêmes, la dimension convenable est celle qui oscille entre 6 et 8 mm. L’épaisseur de la pointe du sourcil ne doit pas être inférieure à 3 mm et supérieure à 4 mm.

Signalons un fait important pour l’esthéticienne-visagiste : les deux sourcils n’ont pas toujours la même épaisseur.

Ajouter un commentaire