Le maquillage des sourcils

C’est la mode capricieuse et dictatoriale qui impose la ligne des sourcils.

Le sourcil et la mode

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Magazines, cinéma, théâtre, télévision montrent les visages de mannequins et de vedettes, donnant ainsi au public féminin le désir de les imiter. Mais la mode est un moment et la ligne qu’elle impose est fugace…

Si cela n’a pas d’importance pour une robe ou un chapeau qui peuvent être rangés ou transformés dès qu’ils sont démodés, il n’en est pas de même du sourcil.

Rappelons-nous la période 1925-1930 : il était alors du dernier chic de l’épiler complètement.

Les plus pressées allaient jusqu’à le raser afin de le remplacer par un trait de crayon continu, charbonneux, dur, que les photographies de cette époque nous font considérer aujourd’hui inesthétique, voire comique…

Un trait de crayon

Un trait de crayon

Comme toutes les modes, celle des sourcils rasés a changé, laissant derrière elle de petits drames : les pois n’ont pas repoussé aussi vite que souhaité…

La mode est fugace parce qu’elle vit d’extrêmes

La femme de goût doit donc adopter une politique de prudence : céder aux caprices de la mode, bien sûr, mais sans s’engager à fond et se préparer à la mode prochaine.

Elle soit également savoir discerner ce qui lui convient dans la mode du jour et en tirer la quintessence.

Cette attitude circonspecte s’applique tout particulièrement au maquillage du sourcil. La réussite esthétique est alors possible et durable.

On évitera de sombrer dans la caricature et la copie affligeante par essence, puisque chaque visage est fait de proportions qui lui sont particulières et qui sont à la base de la personnalité.

Le sourcil donc, devra être un élément permanent de votre recherche pour développer la personnalité de la cliente ; ses caractéristiques morphologiques dicteront le choix des modifications qui s’avèrent possibles.

Sourcil et visage

L’arc des sourcils représente un élément capital dans l’architecture du visage. Son importance me paraît trop souvent méconnue.

Pensez un instant à la forme du visage de quelques personnages célèbres, Clemenceau par exemple et demandez-vous si, dépourvu de ses célèbres sourcils en broussaille, il eut mérité le surnom de Tigre.

L’apparition des sourcils chez le bébé transforme complètement petit visage.

Combien sont révélateurs les sourcils en accent circonflexe, ou encore larges ou sombres (qui marquent un tempérament solide), ou continus, sans intervalle et qui révéleront un jour des terribles jaloux !

Les sourcils parlent parfois plus que vous ne pensez et ils soulignent par leur mobilité les émotions, les désirs, les refus, chaque sentiment, chaque passion…

Arc des sourcils

Arc des sourcils

Modifier leur courbe ou leur épaisseur risque de modifier un accent tonique essentiel du visage.

Lorsque la modification de la courbe ou de l’épaisseur est bien exécuté, elle améliore la forme du visage tout entier sans qu’on parvienne à déceler l’intervention de l’Esthéticienne-Visagiste.

C’est une travail de finesse. Pour l’exécuter, vous devez d’abord connaître comment est fait le sourcil de forme parfaite.

Ajouter un commentaire