Au cours de l’examen esthétique de la peau

Qu’est ce qui se passe lors d’un examen esthétique de la peau ? Si nous demandions à une jeune Esthéticienne : Que cherchez-vous à découvrir lorsque vous examiner la peau de votre cliente ? , elle nous répondrait vraisemblablement :

Types de peaux

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

On veut voir si sa peau est grasse, ou sèche, ou normale, si elle a des imperfections : rougeur diffuse, comédons, etc.

Chère et jeune demoiselle, si c’est cela que vous cherchez dans un examen esthétique de la peau, il est inutile de cous installer puisque la cliente n’a pas besoin de vous pour savoir que sa peau est grasse ou sèche, et pour se rendre compte devant le miroir qu’elle a des rougeurs et des points noirs.

Peau sèche

Peau sèche

On vous a dit dans le chapitre précédent tout le mal qu’on pensait de la classification habituelle des peaux : il ne peut y avoir d’examen sérieux si on ne répartit pas les épidermes en types cutanés authentiques.

On vous a dit aussi que, s’agissant pour moi de rédiger un Manuel pratique destiné à des Esthéticienne éduquées en majorité d’après cette classification, il serait inopportun de vouloir tout bouleverser et de transformer la pratique en un exposé défendant une théorie nouvelle.

La meilleure manière de procéder sera donc de passer en revue les différents aspects inesthétiques du visage, but de votre examen, afin de vous les décrire.

Du moment que vous connaîtrez ces défauts, il vous sera plus facile de rattacher une peau qui présente un ou plusieurs de ces défauts à l’un des types cutanés de la classification qui vous est familière.

Mon rôle est de vous informer et de vous guider.

Il vous appartiendra d’interpréter et d’assembler les signes que vous distinguez le plus clairement pour arriver, en fin de compte, à former un tout homogène malgré son inévitable complexité : une nature et un type de peau.

Voici donc les différents points sur lesquels doit porter votre recherche pour un examen de la peau valable et rationnel.

Peau déshydratée : en surface ou en profondeur

Examinez si la peau est déshydratée en surface ou en profondeur

Signes distinctifs de la déshydratation superficielle

  • a l’œil nu : Se voir surtout en hiver. Se caractérise par :
    • une très légère exfoliation apparente
    • la présence de dartres aux commissures des lèvres
  • au palper : Elle est légèrement rêche au toucher
  • à la loupe : Exfoliation très apparente, souvent même pendant l’été. Si l’examen est fait au moyen d’une loupe lumineuse, les cellules cornées apparaissent nacrées, surtout au niveau des petites dartres
  • à la lumière de Wood : Fluorescence faible

Signes distinctifs de la déshydratation profonde

  • a l’œil nu : Peau plus ou moins fripée, tendance aux rides
  • au palper : Perte de la fermeté, tendance à la flaccidité
  • à la loupe : Cassure de la peau, très apparente. Si la peau est sèche, elle peut présenter l’aspect d’un réseau finement labouré
  • à la lumière de Wood : Fluorescence plus faible que dans le cas précédent

Quelques explications

Les notions acquises dans vos écoles sur le problème de l’hydratation cutanée me dispensent de cous en exposer à nouveau les données.

On vous rappellerai seulement que nous sommes de l’eau, puisque notre organisme est composé pour 70 % de cet élément et que l’eau est le facteur plastique principal de la peau.

Elle gonfle nos tissus, les tend, leur donne l’aspect de la jeunesse et préserve notre visage de l’apparition des rides qui se manifestent et s’accentuent lorsque nos tissus commencent à se déshydrater.

Vous savez aussi que le type de peau bien hydraté est la peau de l’enfant. Elle présente les trois caractéristiques fondamentales de l’hydratation :

  • fermeté
  • absence de rides
  • finesse
Peau bien hydraté

Peau bien hydraté

Si ces notions vous sont familières, il en est une importante, souvent négligée, que vous connaissez moins : c’est la différence entre la déshydratation superficielle et le déshydratation profonde.

Vous ne pourrez pas procéder à un bon examen de la peau si vous ne posséder pas des données très claires sur ce deux formes de déshydratation cutanées.

Ajouter un commentaire