Préparation, installation et examen de la cliente

Ordre et propreté doivent être les caractéristiques dominantes de la cabine de beauté.

L’aspect de votre cabine

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Cabine de beauté

Cabine de beauté

Appareils, linge, mobilier, petit matériel, tout sera disposé harmonieusement pour frapper la cliente par cette sensation de fraîcheur et de bien-être que provoque tout ce qui est net, brillant, coloré.

Ordre et propreté ne sont pas fonction de budgets ni d’espace. Le manque d’hygiène et le fouillis sont donc sans excuses chez l’Esthéticienne.

Rien n’est plus choquant que le ligne qui traîne sur une chaise, le drap du fauteuil chiffonné et les bouts de coton sales jetés sur le guéridon, à côté des pinceaux barbouillés de fard.

Vous devez recevoir la cliente après avoir tout rangé et nettoyé, même si vous êtes en retard, même si vous êtes pressée, et lui donner l’impression que personne n’a été traité avant elle.

N’oubliez pas que c’est Hygie, déesse de l’hygiène, fille D’Esculape, qui préside aux destinées de notre profession.

La préparation de la cliente

Au risque de me répéter, on insiste sur la nécessité de mettre à l’aise votre cliente avant tous soins. Elle devra :

  • enlever ses chaussures
  • enlever sa robe, ou tout au moins le haut
  • baisser les épaulettes du soutien-gorge afin de bien dégager les épaules

Ceci est indispensable pour assurer son confort et la liberté de vos manœuvres puisque les soins du cou et du décolleté font partie intégrante des soins du visage.

Ranger ses vêtements sur des cintres et évitez de les laisser sur une chaise ; puis enveloppez-la dans un peignoir, trois quarts ou entier, et faites-lui prendre place sur le fauteuil.

Examiner comment votre cliente se maquille

Observer le maquillage de votre cliente pendant que vous bavardes avec elle, avant de lui faire prendre place sur le fauteuil.

maquillage

maquillage

L’harmonie des tons, la manière plus ou moins heureuse avec laquelle elle applique ces fards et l’aspect de la peau sous une maquillage habituel vous diront les modifications qui s’imposent.

Une cliente ne veut pas sortir de l’Institut de Beauté telle qu’elle est, mais telle qu’elle voudrait être.

Cet examen vous permettra, à la fin du traitement, de :

  • modifier son maquillage : aussi bien les teintes que la manière dont il a été appliqué. Par exemple : un rouge à joues placé trop haut ou trop bas, ou mal estompé.
  • envisager l’application d’un fond de teint plus couvrant pour cacher l’épiderme jusqu’à ce que son se soit amélioré
  • corriger certains défauts en donnant du relief à ce qui est beau et en estompant ce qui l’est moins

En résumé : notez les fautes commises afin de les réparer au moment où vous effectuerez vous-même le maquillage et pour expliquer ces corrections à la cliente.

Ajouter un commentaire