Le maquillage des lèvres

Partie la plus mobile du visage, les lèvres sont aussi expressives que les yeux même si elles demeurent immobiles.

Ce sont les lèvres qui révèlent le mieux si le maquillage a été fait hâtivement et sans soin.

Maquillage des lèvres

Maquillage des lèvres

L’application du rouge à lèvres est la touche finale du maquillage du visage (maquillage des yeux ou des sourcils, etc…) auquel il confère le dernier éclat.

Elle contribue, en outre, au modelage des autres du visage et à un meilleur équilibre des proportions.

Leur longueur

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Dans un visage harmonieusement construit, l’extrémité de chacune des commissures des lèvres tombe à l’aplomb de la ligne verticale passant par le milieu de la pupille.

Il vous sera donc facile de déterminer la longueur à donner à la bouche en appliquant verticalement sur le visage une règle ou un crayon masquant la moitié de la pupille.

Leur hauteur

Les points les plus heurts de l’arrondi des lèvres doivent se trouver exactement sur la ligne verticale passant par le centre des narines.

Leur épaisseur

Dans une bouche harmonieuse, l’épaisseur des lèvres doit être sensiblement égale entre la partie médiane de la lèvre supérieure et la partie médiane de la lèvre inférieure.

Leur écart

L'écart entre le nez et les lèvres

L’écart entre le nez et les lèvres

L’écart entre le nez et les lèvres est harmonieux lorsqu’en mesurant l’intervalle entre le nez et la lèvre supérieure et l’intervalle entre la pointe du menton et la lèvre inférieure, cet écart pointe du menton-ourlet de la lèvre supérieure.

La distance qui les sépare du nez et de la pointe du menton

Pour connaître si les lèvres sont correctement placées entre le nez et le menton, procédez à deux mensurations :

  • intervalle entre la cloison nasale et l’ourlet de la lèvre inférieure
  • intervalle entre la pointe du menton et l’ourlet de la lèvre inférieure

Pour que l’équilibre soit parfait et harmonieux, l’écart entre la pointe du menton-ourlet de la lèvre inférieure doit-être le double de l’écart cloison nasale-ourlet de la lèvre supérieure.

Ajouter un commentaire