Seins légèrement mous et ptosés

Il existe des seins mous et ptosés dont le volume a diminué après un amaigrissement ou une grossesse.

Seins légèrement mous et ptosés

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

C’est un cas relativement facile dans lequel tous les espoirs sont permis, à la condition expresse que la cliente suivie un traitement général en vue d’engraisser un peu et de rétablir son bon état général.

Le traitement esthétique sera divisé en deux temps :

1er Temps

Faire grossir, remplir le sein. Vous aurez recours aux moyens déjà indiqués en ayant soin de commencer par l’application d’extraites tissulaires ou d’extraits de plantes, de faire une irradiation aux U. V. et d’appliquer ensuite une crème protéique.

Signalons pour ce cas, le masque plastique non caoutchouté qui présente l’avantage de pouvoir être appliqué sur la totalité du sein, y compris le mammelon, d’être très raffermissant et de donner un moulage du sein qui permet de suivre l’amélioration.

Moulage du sein

Moulage du sein

Le mode d’application de ce masque est le suivant :

  • on pose sur les deux seins une tarlatane à mailles larges, légèrement mouillée
  • on étend le masque chaud au pinceau
  • on enlève le masque d’une seule pièce au bout de 15 minutes environ

Si l’Esthéticienne désire obtenir le moulage complet du sein, elle prendra soin de recouvrir de vaseline l’intérieur des deux coques et d’y verser du plâtre dentaire à prise rapide, coloré en vert ou en rouge.

2e temps

Lorsque les seins auront repris une certaine consistance, commencez les courants interférentiels de Moyenne fréquence.

Les conseils que vous donnerez à votre cliente seront même que dans le cas précédent. Mais il faut bien la mettre en garde contre le fait suivant : dès qu’elle constate une chute de ses seins, la femme a tendance à abuser de certaines lotions astringentes.

Ces lotions rétrécissent la peau et donnent l’impression d’une plus grande fermeté ; mais le résultat est éphémère et les inconvénients durables.

La peau se déshydrate, se ratatine, devient fragile et la ptose deviendra plus importante et plus rapide par perte de résistance du tissu suspenseur de la glande.

Seins mous et tombants par l’âge

Seins mous et tombants par l’âge, perte de tissu adipeux et diminution du volume de la glande mammaire

1er cas

La ptose est ancienne et importante

Si le test indiqué auparavant montre que le sein n’adhère plus au thorax, il est inutile de commencer les soins. Dirigez cette cliente vers le chirurgien.

2e cas

La ptose est récente et n’est pas encore trop importante.

Si le test montre qu’il y a encore une adhérence certaine aux plans musculaires et osseux sous-jacents, vous pourrez aboutir à un résultat encourageant.

L’ensemble des différents moyens à utiliser sera le même celui envisagé auparavant. Il appartient à l’Esthéticienne de savoir les choisir et les doser dans chaque cas particulier.

Dans ces cas de ptose, donnez toujours la préférence aux manœuvres de modelage et aux courants interférences.

Vous aurez l’occasion de constater, en effet, que : lorsqu’on masse un sein légèrement ptosé même avec un produit inerte, il est fréquent d’obtenir une amélioration nette et rapide parce que le massage, renouvelant la masse sanguine et libérant le métabolisme cutané des servitudes que faisaient peser sur lui les déchets accumulés, a rendu à la peau son ancienne tonicité.

Seins très gros et tombants

Diriger la cliente vers le chirurgien. Le remodelage de la glande et sa fixation en position haute permettant de redonner aux seins la forme et la situation première. Faites observer à vos clientes que les interventions chirurgicales mammaires ne nuisent pas à la lactation.

Interventions chirurgicales mammaires

Interventions chirurgicales mammaires

Fréquence et durée des séances

Lorsque cous entreprenez une cliente pour une série de soins esthétiques des seins, il faut toujours la prévenir qu’il s’agit d’un traitement long, s’échelonnant entre deux ou trois mois, à raison de deux séances par semaine.

Comptez pour l’exécution complète de vos soins, 45 minutes environ à chaque séance.

Le succès est fonction de la régularité. Comme l’a écrit J. Poirson : les soins du buste, comme ceux du cuir chevelu ne souffrent ni les caprices, ni l’instabilité d’humeur.

Ajouter un commentaire