Soins d’entretien des seins chez la jeune fille et la jeune femme

Tous les succès et tous les espoirs sont permis lorsque ces soins sont pratiqués régulièrement à l’Institut et suivis, surtout, par la cliente, chez elle, selon les indications que vous lui donnerez.

Seins insuffisamment développés ou trop développés, ou déjà tombants chez des jeunes filles ou des jeunes femmes.

Insuffisance

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Le stroma conjonctif qui entoure les lobules de la glande mammaire étant insuffisamment développé, la glande ne reçoit pas les éléments nourricières et stimulants qui favorisent son développement ; ils demeurent petits, infantiles.

L’espoir d’une amélioration dépend exclusivement du volume des seins. S’il s’agit d’une jeune fille ou d’une jeune femme atteinte d’une véritable atrophie mammaire, les résultats d’un traitement esthétique risquent d’être plus que médiocres.

Il est préférable, dans ce cas de conseiller à la cliente une intervention de chirurgie esthétique.

Par contre, si les seins tout en étant petits, possèdent un certain volume et une certaine consistance, vous pouvez obtenir un gonflement satisfaisant.

Excès

L’Esthéticienne devra toujours diriger vers l’endocrinologiste une cliente jeune dont les seins sont très volumineux, car il est inutile d’entreprendre un traitement local, si avant tout, on ne procède pas à un bilan glandulaire.

Soyez particulièrement vigilantes en présence de la jeune fille encore pubère que la mère vous montre.

L’hypertrophie mammaire de la puberté est rare, mais toujours possible. Il faut l’inciter à consulter le Médecin spécialiste et s’abstenir de donner tous les autres conseils.

Hypertrophie mammaire

Hypertrophie mammaire

Ptose

Vérifier d’abord si cette jeune cliente ne présente pas de défauts au point de vue osseux (cyphose — omoplates décollées — thorax insuffisamment développé), si ses muscles pectoraux et dorsaux possèdent la tonicité voulue — et si son maintien est bien droit.

Il serait vain, en effet, de soigner le sein lui-même, si on ne supprime pas la cause de cet état par la gymnastique corrective, la culture physique et un sport approprié (natation par exemple).

Seins légèrement ptosés

Seins légèrement ptosés et dont le volume à diminué après un amaigrissement ou un accouchement

Le traitement esthétique mammaire donne dans la majorité des cas un excellent résultat, à la condition qu’un traitement interne rétablisse le bon état général du sujet.

Le sein reprend sa forme première, devient turgescent, plus beau parfois qu’avant l’accouchement.

Seins affaisés et ptosés

A la suite de troubles endocriniens, déficience de l’état général, absence de soutien-gorge, manque de soins après l’accouchement, etc… les fibres élastiques et conjonctives ont perdu leur élasticité et la substance fondamentale est devenue molle.

Si la ptose est importante et si les fibres conjonctives sont trop relâchées, il est inutile d’entreprendre un traitement, vous n’avez que des échecs. Seule la chirurgie esthétique redonnera au sein sa place première.

Seins hypertrophiés

A la suite d’un trouble glandulaire ou d’une obésité, la masse du tissu adipeux ou la masse de la glande mammaire elle-même distend le tissu cutané et l’hypertrophie s’aggrave de ptose.

Glande mammaire

Glande mammaire

Lorsque le volume des seins est important, il n’existe pas de traitement esthétique des seins vraiment efficace pour le réduire.

On obtiendra par contre, un bon raffermissement des tissus et une atténuation de la ptose si le sein est modérément gros.

Ajouter un commentaire