Les soins que vous pouvez faire à l’institut de beauté

Il existe des soins esthétiques chez la femme dont la peau devient grasse et dont le teint commence à se brouiller. Ces soins devrontt être exécuter à l’institut de beauté.

Le démaquillage

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Vous utiliserez une lotion moussante, du type protéol pu savon thermal, par exemple, qui ne soit pas trop détergente et mordante en effectuant un véritable lavage de la peau.

après l’avoir nettoyée avec une éponge mousseline vous pourrez mêmes la brosser avec une petite brosse à crins de soie, surtout si elle est particulièrement grasse.

Il est bien entendu que si l’épiderme est sensible vous aurez recours à un lait démaquillant pour peau grasse. Le lait, d’ailleurs, sera utilisé régulièrement dès que vous constatez une amélioration.

Lait démaquillant

Lait démaquillant

Lotion détergente et brossage représentent donc un traitement d’attaque. La pulvérisation chaude au Lucas-Championnière sera faite, comme d’habitude, à l’eau pure, additionnée, si vous le jugez nécessaire, de quelques gouttes d’un léger antiseptique.

Manœuvres modelage

Les manœuvres de Jacquet sont les plus indiquées dans ce cas, puisqu’elles vident les follicules pilo-sébacées de leur contenu gras.

Vous exécuterez aussi des manœuvres de pétrissage profond pour créer des appels sanguin et hydriques ; mais agissez sans violence, surtout si l’épiderme est sensible.

Ces manœuvres seront exécutées à sec. Vos doigts étant vite recouverts du sébum expulsé, ayez à portée de vos mains un tampon de coton imbibé d’alcool pour les nettoyer de temps à autre et exercer ainsi facilement la prise des tissus.

Vous pourrez compléter les manœuvres par l’utilisation des ventouses de l’appareil aspirateur, qui provoquent aussi une excellence hyperémie locale et vident bien les follicules.

Employez une ventouse de moyen diamètre sur l’ensemble du visage, et une ventouse petite et ronde sur les ailes du nez.

La deuxième pulvérisation

Utilisez pour la pulvérisation qui suit les manœuvres manuelles des lotions aromatiques-antiseptiques, au thym ou à la lavande, par exemple. Faites la pulvérisation en jet pour mobiliser, autant que possible, les éléments toxiques contenus dans la peau.

Compresses

Si vous constatez que la peau a tendance à s’épaissir, appliquez des compresses avec des solutions d’hyposulfite de magnesium ou de soude à 7 ou 8 %. Ces corps sont des défloculents qui s’opposent au tassement du gel protéique et freinent la sécrétion grasse par leur élément soufré.

Les masques

Vous utilisez, alternativement, deux sortes de masques : absorbants, à base de kaolin, au cours des deux ou trois premières séances, et à la levure ensuite.

Vous pouvez vous servir de levure sèche ou de préférence fraîche, diluée dans l’eau tiède pour former une pâte.

Vous y ajouterez deux à trois gouttes d’écorce d’orange et vous l’étalerez sur l’épiderme no ou recouvert au préalable d’un nouveau de gaze. M. Georges Dumont me signalait un jour la préparation suivante :

25 grammes de levure de boulangerie

1 cuillerée à café de sucre fin

Quelques gouttes d’eau

On fait chauffer ce mélange près d’un radiateur et lorsque la levure est gonflée on épaissit avec une cuillerée à café de kaolin. On laisse travailler un peu, on pose sur une gaze et on applique sur le visage.

Votre collègue Lidya Dainow, de Genève, utilise un mélange de  : levure de boulangerie — kaolin — sucre.

Malgré son allure très empirique, le massage à la levure a un effet remarquable sur les altérations du teint ; à tel point qu’il a été appelé le masque dépuratif de la peau.

Masque dépuratif de la peau

Masque dépuratif de la peau

Comme nous l’avons signalé, les résultats seraient dus à ses enzymes. Son seul inconvénient est son action parfois irritante.

Il convient donc de procéder avec prudence : la première application de très courte durée — la seconde un peu plus longue — les autres en fonction des réactions individuelles.

Les masques contenant des huiles essentielles aromatiques, et les masques au soufre sont aussi indiqués dans ce cas.

Les peeling légers

Puisqu’ils contribuent au nettoyage et à l’éclaircissement du teint, les peeling léger, qu’il s’agisse des désincrustations biologiques, des ferments digestifs ou des désincrustations végétaux et chimiques, sont à conseiller.

Vous les utiliserez lorsque le terrain aura été bien déblayé, comme traitement d’entretien, surtout, et avant d’entreprendre l’application d’un produit de profondeur.

La pulvérisation qui précède le maquillage

Utilisez une lotion légèrement acide, ou une préparation aromatique ou une infusion de thym ou se sauge freinant les sécrétions sébacées et sudorales.

La vaporisation au moyen de vapeurs ozonisées et ionisées convient tout particulièrement à ces peaux pour humidifier la kératine et désinfecter la surface épidermique. Elle représente, à elle seule, un traitement de choix.

La désincrustation au carbonate de soude ou au jus d’orange, déjà décrite trouve dans ce cas, son indication majeure, mais ne doit pas représenter un traitement unique ; vous devez l’employer modérément, une fois par semaine ou par quinzaine et la suspendre au bout de quelques séances.

Si vous constatez que la peau a tendance à devenir flasque, ayez recours aux soins raffermissant au moyen de ces divers procédés qui font appel à la Basse et à la Moyenne fréquence, déjà décrits en partie et développés en détail dans le chapitre consacré à l’affaissement su visage.

Ajouter un commentaire