Les trois temps des soins destinés à resserrer les pores dilatés

Le nettoyage parfaitement de la peau, la réduction de l’épaisseur de la couche cornée, donner à la peau l’aspect d’une surface lisse et plane.

1er Temps

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

On rappellerait seulement que votre collègue Mariame Guy Allaire a écrit : Aucune peau grasse ne résiste à la trilogie : détergents moussants-ferments digestifs-vapeur ozonisés.

La peau grasse

La peau grasse

On est de son avis ; toutefois on n’insistera jamais assez sur l’importance des manœuvres d’expression de Jacquet et sur l’emploi de la vaporisation destinée à ramollir la kératine, A. Pongracz conseille même de préparer la cliente au traitement par des compresses d’une solution aqueuse de triéthanolamine à 0,5 %.

2em Temps

Les soins que vous avez pratiqués dans le 1er temps contribuent à affiner la couche cornée de la peau. Mais il y a lieu, surtout si celle-ci est trop épaisse; de renforcer l’action de es soins en utilisant le Rubbing et le Peeling Cosmétique.

Vous vous serviez du rubbing après avoir enlevé le maquillage, pour pratiquer le nettoyage avec des détergents légèrement moussants.

Vous aurez recours au Peeling cosmétique seulement lorsque la peau ne présentera plus de comédons, les sacs folliculaires seront bien vidés et la sécrétion sébacée normalisée.

Le Peeling cosmétique, contrairement au Peeling médical, destiné à enlever toute la couche cornée par l’utilisation de substances caustiques, provoque seulement l’exfoliation des premières assises cellulaires et entraîne ainsi le rebord superficiel du pore dilaté.

Il favorise, en outre, la prolifération cellulaire dans la couche germinative.

Dans le cas où le teint serait brouillé, ce qui fréquent chez les peaux grasses, il sera utile de faire quelques masques à la levure, avant d’entreprendre le peeling.

3em Temps

C’est après avoir terminé ces soins que l’Esthéticienne commencera ceux destinés à resserrer les orifices pilo-sébacés.

L’amélioration apportée par la préparation au traitement proprement dit sera déjà visible à la condition que le nettoyage de la peau ait été exécuté de la manière la plus scrupuleuse et la plus attentive :

Il s’agit maintenant de donner entière satisfaction à la cliente qui vient pour supprimer cet aspect disgracieux de la peau superbement ignoré par la Dermatologie officielle pendant des lustres.

Peut-on lui garantir que ses pores ne seront plus dilatés ? Sans hésiter on réponds : Oui.

Les moyens qui vous sont offerts sont efficaces. Il faut, à mon avis, régler la séance de la manière suivante :

  • démaquillez avec une lotion détergente en utilisant le Rubbing ou la brosse en poils de soie. Si la peau vous paraît irritée nettoyez avec une lamelle mousseline
  • faites une longue pulvérisation chaude avec des lotions légèrement aromatisées
  • manœuvres d’expression de Jacquet exécutées à sec, pendant cinq à dix minutes ; plus manœuvres d’effleurage
  • appliquez un masque terreux au kaolin ou à la bentonite, préparé avec un jus de fruit : orange-citron-tomate-pamplemousse, par exemple

A. Pongraz conseille de ne pas enlever le masque dès qu’il est sec mais d’entendre qu’il devienne un peu chaud car c’est à ce moment qu’a lieu la concentration éminemment favorable au resserrement du pore sébacé dilaté.

  • enlevez soigneusement le masque puis faites une pulvérisation avec une lotion astringente. La décoction d’écorce de chêne paraît plus efficace et plus douce que les solutions d’acide tannique
Pulvérisation avec une lotion astringente

Pulvérisation avec une lotion astringente

Au bout de quelques séances l’amélioration sera tout à fait nette et visible. Mais il faut la rendre encore plus parfaite et tenir ses promesses.

Trois préparations semblent vous le permettre :

  • une complexe d’acides aminés et d’extraits purs de houblon des Laboratoires Claire Fontaine, mélangé avec un excipient très pénétrant de ces mêmes Laboratoires
  • la Gelée Royale à pH 4,5
  • les suspensions endocellulaires de l’Expansion Biologique Française

La première préparation nous a été signalée par votre collègue Guy Allaire qui est parti de l’idée suivante : en injectant certaines solutions biologiques sous la ride on parvient à constituer un matelas de protection sous le sillon.

Or, si on déposait à l’intérieur des pores des substances épidermisantes on pourrait les combler. L’expérience semble le confirmer. D’après Guy Allaire, les résultats seraient dus à la méthionine.

La Gelée Royale à pH et les suspensions endocellulaires ont pour but de s’opposer à l’hyperkératose de l’entonnoir folliculaire et de permettre ainsi le rapprochement et la soudure des bords de l’orifice pilo-sébacé.

Lorsque vous utiliserez l’une ou l’autre de ces préparations ne faites pas de masque ni de lotions astringentes, avant l’application, afin de ne pas entraver leur pénétration à l’intérieur des follicules.

Ajouter un commentaire