Dessin du contour inférieur du sourcil

C’est de ce dessin que dépendent le profondeur et le charme du regard.

Dessin du contour inférieur du sourcil

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Pour bien l’exécuter, il faut d’abord repérer l’emplacement des pommettes par rapport au sourcil.

Il est indispensable, en effet que le point le plus haut du sourcil soit situé dans l’axe vertical qui passe par la pommette ; cela afin d’obtenir une harmonie de construction.

Reportez-vous au schéma qui montre les rapports de volume entre la pupille et la position de la partie la plus haut du sourcil.

Vous devez respecter ces dimensions ; mais vous saurez maintenant que le centre de ce cercle imaginaire doit passer sur une ligne verticale tombant sur la pommette.

A part quelques rares exceptions, il ne faut jamais épiler le sourcil à la base de l’arcade Sourcilière, dans sa ligne inférieure.

Pour effectuer le tracé de la ligne inférieure, partez de la base en contournant la ligne extérieure des poiles sur un bon centimètre.

Puis amorcez un arc souple allant jusqu’au point B c’est-à-dire jusqu’à la zone cœur. Enfin, toujours dans un mouvement souple, joignez le point du milieu au point C, à l’extrémité du sourcil dans la zone de la pointe.

Ne soyez pas étonnées si, après votre étude morphologique et votre tracé, la pointe du sourcil se trouve déplacée ; ceci ne sera que la conséquence de ce que vous aurez été conduits à faire pour élargir le haut du visage, ou au contraire, le rétrécir, ou encore, lui donner de la hauteur…

Vous trouverez les exemples de ces corrections dans les pages suivante.

Avant de prendre le pince à épiler et de procéder à l’épilation proprement dite, vérifiez soigneusement une dernière fois cotre tracé pour voir si les deux sourcils s’équilibrent correctement.

Regardez non seulement de face, mais aussi de profil : il vous est facile de vous rendre compte si le sourcil épouse de façon harmonieuse l’arcade sourcilière.

Pince à épiler

Pince à épiler

L’épilation proprement dite

Ce temps comporte l’épilation à la pince des polis situés en dehors du tracé et uniquement de ces poils.

On vous rappelle que la position de la pince a une grande importance : la face du mors doit être appliquée sur la peau ; la pince doit être couchée dans le sens de la pousse du poil, afin de pouvoir tirer droit et d’éviter ainsi la cassure du poil.

La prise du poil dans les mors de la pince doit se faire le plus près possible de la racine.

Dans ces conditions, l’extraction est sans douleur, surtout si vous tirez d’un mouvement rapide et sec.

Après épilation

Passez un coton imbibé d’un antiseptiques léger en frottant légèrement la peau pour faire disparaître le tracé de crayon dermographique.

Il arrive parfois que certains de ces crayons résistent à l’action de la solution. Dans ce cas, utilisez une crème grasse ou un lait démaquillant sur les traces  rouges et terminez par une dernière application d’antiseptique.

Appliquez pendant quelques instants une compresse d’eau froide pour calmer la rougeur et supprimer la congestion. Ces simples précautions effaceront toute trace de l’épilation.

Épilation

Épilation

Si vous avec été obligées d’épiler une surface importante, n’oubliez pas lors du maquillage ultérieur, d’appliquer sur cette zone le même fond de teint utilisé pour le visage.

Cela évitera de laisser paraître une zone luisante, très inesthétique.

Si vous ne mettez pas de fond de teint, un léger poudrage sera suffisant. Il donnera un aspect mat et neutre.

Si, au contraire, l’espace entre l’œil et les poils est insuffisant, mettez à la place un fard brillant et incolore. Il augmentera ainsi l’importante de l’espace et rétablira l’harmonie.

Ajouter un commentaire