Comment on épile les sourcils

La beauté et la forme du visage dépendent en partie de l’exécution de l’épilation des sourcils. Le travail de l’épilation des sourcils se divise en trois temps :

1er Temps : Préparation des sourcils

2e Temps : Dessin du tracé

Avant de vous mettre au travail, rappelez-vous qu’on distingue dans le sourcil trois parties distinctes :

  • la base : que nous appellerons le corps du sourcil
  • la partie médiane : que nous appellerons le cœur
  • l’extrémité : que nous appellerons le pointe ou esprit

C’est en mettant en valeur ces trois zones que le sourcil jouera vraiment son rôle, si important, d’ornement du visage.

1er Temps :

Préparation des sourcils

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Avant d’effectuer l’épilation des sourcils, il est indispensable de les préparer par le brossage et le lissage.

Brossage

Brossage des sourcils

Brossage des sourcils

Faites un brossage vertical des sourcils du bas vers le haut au moyen d’une petite brosse ronde. Il a pour but de les mettre en forme et de les lustrer.

Les poils de la brosse seront dirigés obliquement vers le haut ; il suffira de dix coups de brosse.

Lissage

Avec la même brosse, lissez délicatement les pointes des sourcils pour les ramener à l’horizontale. Exécutez, ensuite, deux à trois mouvements de brosse en partant du bord interne de l’œil vers l’extérieur.

Ce mouvement sera doux et portera essentiellement sur la partie supérieure du sourcil. Après chaque manipulation passez sur la région traitée un tampon de coton imbibé d’une solution antiseptique.

2e Temps :

Dessin ou établissement du tracé

Quelque soit l’épaisseur des sourcils, l’exécution de son tracé consiste à délimiter la zone de poils qu’il ne faut pas épiler.

On fait cette délimitation en cernant la zone de deux traits de crayon dermographique ; l’un vers le front,  de ce tracé qui vous partie supérieure du sourcil, l’autre vers l’œil, parties inférieure du sourcil.

Ces deux traits enserrent le sourcil entre deux barrières très précises.

C’est l’établissement de ce tracé qui vous donnera des points de repère exacts qui vous éviterons d’épiler plus qu’il ne faut ou plus d’un côté que de l’autre.

Le tracé empêche un déséquilibre disgracieux entre les deux sourcils.

Comment obtenir un bon tracé

Un bon tracé du sourcil

Un bon tracé du sourcil

On obtient un bon tracé en procédant de la manière suivante :

  • dessiner, d’abord une ligne horizontale allant d’en sourcil à l’autre, à la hauteur de la racine du nez. Il arrive parfois que les deux sourcils ne se situent pas sur le même plan horizontal ; ce trait de crayon vous permettra de vous en rendre compte
  • placez la pointe du crayon sur l’extrémité de la ligne horizontale, à se rencontre avec le corps du sourcil. Dessinez un trait ascendant, légèrement courbe ; le sommet de cette courbe doit arriver à la partie supérieure du sourcil, au cœur

Puis du cœur à la pointe, tracez une ligne également courbe mais descendante cette fois.

Le point d’arrêt de cette courbe à l’extrémité doit se situer dans le prolongement de la ligne horizontale passant pas la racine du nez.

Voici un petit truc destiné à aider les débutantes : Repérez les trois points suivants en les marquant d’une tache de crayon rouge.

  • l’angle supérieur du corps du sourcil
  • le point le plus haut du sourcil dans la zone du cœur
  • le point marquant l’extrémité du sourcil, dans la zone de la pointe

Il est délimité, nous l’avons déjà vu, par la rencontre entre la ligne naturelle tirée du coin de la paupière inférieure et la ligne horizontale passant par la racine du nez.

La difficulté principale, pour établir ce tracé, est en effet, d’effectuer deux traits bien symétriques et des courbes de même importance pour chacun des sourcils.

Il existe un repère qui consiste à vérifier que pour chacun des sourcils, les deux groupes de trois points A, B, C s’équilibrent les uns par rapports aux autres.

Ajouter un commentaire