Nomenclature des appareils pour la cabine et l’institut de beauté

L’installation de la cabine de beauté exige des équipements indispensables. 

Equipement indispensable d’une cabine de beauté

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Quelques appareils et quelques meubles suffisent pour constituer une cabine d’esthétique très acceptable qui devra nécessairement être prévue auprès d’un lavabo ou d’un poste d’eau. Voici l’équipement que je considère indispensable :

Appareils

  • un vaporisateur type Lucas-Championnières ou type « vapo-Star », pour la pulvérisation chaude ; ou « vapozone » portatif à vapeur ionisées et ozonisées
  • un pulvérisateur type « Pulvaton » ou « Carrbatom », pour la pulvérisation à la température ambiante
  • une petite lampe solaire
  • un petit appareil de « rayon violets »
  • un petit aspirateur à ventouses type « Sebaspir »
  • une cuvette « à Pulvérisation »

Mobilier

  • un fauteuil de soins très confortable
  • une lampe sur pied
  • un seau à pedale
  • un tabouret à vis
  • deux tables roulantes (dont l’une avec tiroirs)
Fauteuil

Fauteuil

Je conseille deux tables afin d’avoir en permanence sous la main tous les produits et objets nécessaires pour l’exécution rapide et organisée d’un soin.

Sur l’une des tables prendront place les accessoires divers, tels :

  • boîte à coton
  • coupelles
  • pinceaux
  • produits divers

Sur l’autre, l’appareil utilisé au moment du traitement et ses accessoires.

L’emploi des différentes appareils cités dans ces listes sera exposé dans la partie de ce livre consacrée aux traitement.

Equipement d’un institut de beauté très complet

En plus des appareils cités ci-dessus, les cabines comporteront :

  • un appareil type « Vapozone »
  • un appareil type « Nemectron »
  • l’équipement pour l’oxygénation
  • un appareil pour le chauffage et le filtrage de la cire à épiler

Cette nomenclature n’est pas limitative, bien entendu, à la condition  toutefois ne pas y faire figurer des appareils dont l’emploi doit être réservé à la thérapeutique médicale, tels les appareils d’électro-coagulation.

Equipement d’un institut de beauté pratiquant aussi les soins esthétiques de l’épiderme du corps

En plus des appareils cités, l’équipement pourra comporter :

  • un bilan de mousse
  • un appareil de sudation type « Rouathermique » ou « Ionozon-Bain »
  • un appareil type (G 5)
  • matériel pour le chauffage et le filtrage de la paraffine
  • une table pour la manucurie

Il est bien entendu que cet appareillage ne doit pas être utilisé pour des traitements amaigrissements mais pour les soins hygiéniques et pour l’embellissement de l’épiderme du corps exclusivement.

Lorsque cet appareillage est utilisé dans un autre but, l’Institut de beauté devra faire appel à la collaboration d’un masseur-kinésithérapeute.

Je vous rappelle que les indications et certains conseils sur le maniement de ces appareils seront donnés en cours d’exposé.

Le petit matériel de la Cabine de beauté

Esthéticienne

Esthéticienne

Le linge

Pour le fauteuil de soins

  • alèzes en tissus éponge ; de couleur, de préférence
  • petites serviette carrées à placer à l’endroit où la cliente appuie sa tête ; blanches, de préférence. Si vous adoptez des serviettes de couleurs, ayez soin de les couvrir de gaze, en double épaisseur ; serviette et gaze devront être changées pour chaque cliente
  • une couverture de laine choisie dans une couleur qui s’harmonise avec l’ensemble de l’installation ; protégez la couverture en plaçant d’abord une alèze qui peut se laver plus facilement ; pendant les grandes chaleurs, il suffira de couvrir la cliente avec l’alèze

Pour la cliente

  • afin qu’elle puisse se couvrir entièrement, puisque votre cliente doit être en principe en combinaison, adoptez de grands peignoirs en coton ou en nylon, si votre cliente garde sa jupe, vous pourrez lui faire endosser des peignoirs courts
  • pour protéger le décolleté, adoptez des serviettes en fil car elles sont plus douches à la peau et absorbent mieux l’humidité ; ces serviettes pourront être capables blanches ou choisies dans une couleur qui convient à la cliente, comme vous le verrez dans un prochain paragraphe
  • pour la protection des cheveux de la cliente, vous pouvez recourir à différentes moyens :
    • pour les cheveux qui ne craignent pas d’être aplatis : bande « velpeau » en coton qui se lave plus facilement que celle en laine, maintenue par une petite agrafe ; ou bande en nylon froncée avec agrafes ; ou la pointe nouée derrière la tête
    • pour éviter d’aplatir les coiffures gonflantes : un bonnet souple froncé (grand béret) en tissus et en plastique, ou le carré serre-tête de 50/50 cm avec un ruban de 15 cm à chaque coin ; le pourtour du cuir chevelu est bien maintenu (droit fil) et les cheveux restent gonflés

Pour l’Esthéticienne

  • les blouses : on abandonne le blouse blanche pou la blouse de couleur et la blouse longue pour la blouse « trois quarts » ; la blouse devra être d’une coupe élégante mais confortable, et ne pas gêner l’esthéticienne dans ses mouvements. Sa couleur, jamais vive, s’harmonise avec l’ensemble de la cabine
  • les essuie-mains : ayez toujours à portée de la main une serviette ; vous pouvez l’accrocher soit au fauteuil, soit à la table ; choisissez-la de couleur et en tissu éponge qui absorbe bien les matières grasses

Ajouter un commentaire