Les causes de l’acné

La littérature médicale consacrée à l’étiologie de l’acné montre la complexité des causes qui interviennent dans l’apparition et le développement de cette affection.

Une association de plusieurs causes

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

L’acné — écrit le Dr Juster paraît avoir une pathologie assez complexe et, très certainement, il faut une réunion, une association de plusieurs causes, de plusieurs perturbations pathologiques, pour qu’une acné polymorphe se développe et se perpétue.

Le rôle de la nutrition, de la digestion et surtout de l’assimilation, nous ont paru particulièrement importants…

Ces quelques lignes sont suffisantes pour donner au lecteur un aperçu sur l’origine interne de l’acné où intervient notamment une perturbation de l’équilibre entre hormones femelles.

Quant à la cause déterminante de l’éruption — dit Darier — celle qui transforme une séborrhée en acné, il est à peu près certain qu’elle est avant tout infectieuse, microbienne locale.

La pustule acnéique renferme presque constamment, quelquefois en abondance extrême, des staphylocoques divers, qui sont pyogènes ; exceptionnellement, elle est stérile.

De la bénignité de cette suppuration, de son indolence, de son évolution lente, on peut inférer que ce n’est pas un staphylocoque virulent tel que le staphylocoque doré qui en est l’agent habituel, mais plus probablement le staphylocoque blanc ou le staphylocoque à culture grise, coccus polymorphe de Cedercreutz, ou un organisme analogue.

La pustule d’acné

Pustule d'acné

Pustule d’acné

En somme, la pustule d’acné est la folliculite et la périfolliculite d’un follicule préalablement altéré, obstrué par un comédon et infecté par un pyocoque de virulence modérée.

Ce texte de Darier montre l’importance des soins hygiéniques dans la prophylaxie de l’acné et nous permet de penser que lorsque ces soins sont entrepris précocement, dès les premières manifestations, au moment où la peau devient grasse et les comédons apparaissent, on pourra en arrêter le développement et éviter son aggravation.

Comme a bien voulu le reconnaître un attendu du Tribunal de la Seine, c’est à l’Esthéticienne qu’il appartient de pratiquer l’entretien hygiénique de l’épiderme.

Les soins externes

Les soins externes de la peau acnéique ou à tendance acnéique, longs, minutieux et parfois même rebutants, sont dictés par la présence des trois éléments qui caractérisent l’acné juvénile polymorphe :

  • excès des sécrétions sébacées
  • points noire
  • réactions inflammatoires circonscrites au pourtour de l’orifice pilo-sébacé, folliculites et péri-folliculites d’un follicule préalablement altéré, obstrué par un comédon et infecté par un pyocoque de virulence modérée. C’est la pustule ou bouton que les sujets acnéiques se complaisent à presser pour le vider en laissant sourdre une gouttelette de pus

Vos soins ont, donc, pour but :

  • altération de la sécrétion sébacée
  • l’extraction des comédons et le nettoyage de l’infundibulum folliculaire
  • la neutralisation des petites collections purulentes. Ils viseront, par la suite, à donner à la peau devenue normale grâce au traitement interne et à votre intervention, la fraîcheur et l’éclat souhaité par la cliente
Peau acnéique

Peau acnéique

En décrivant les soins destinés à la peau acnéique ou à tendance acnéique, on part du principe que dans l’un comme dans l’autre cas votre cliente suit simultanément un traitement médical.

Ajouter un commentaire