Les couleurs à adopter dans la cabine de beauté

L’état physiologique, nerveux et psychique de la femme moderne, tel qu’il est décrit dans le chapitre consacré à la relaxation, semble prouver que le choix des peintures pour la cabine et l’Institut de Beauté doit porter sur les bleus azur, les verts légers, les orangés et les roses.

La couleur de chaque paroi ne pas être uniforme, mais judicieusement répartie.

Pierre Dune pense, cependant, qu’il est difficile d’agencer ou de décorer entièrement une pièce à partir de certaines couleurs, par exemple l’orangé ou l’indigo.

Il suffirait, dans ce cas, de créer dans un coin une tache de la couleur désirée :

  • un vase
  • un tableau
  • une fleur
  • une tenture
  • un abat-jour…

Pour les Institut de Beauté il serait peut-être bon, dans la mesure où l’espace n’est pas trop limité, de peindre ou de décorer chaque cabine de soins dans des tons pastels différents :

  • bleu clair
  • jaune paille
  • rose
  • vert pâle

De même, en ce qui concerne le vestiaire réservé à la clientèle :

  • peignoirs
  • pointes
  • couvertures

Dans ce domaine aussi, conclut Pierre Dune, soyez, ô Esthéticiennes ! telles que Jehan de Meung et Guillaume de Lorys ont prénomme « Bel Accueil » les charmantes, les exquises gardiennes du jardin merveilleux du « Roman de la Rose ».

Pour chaque traitement

Ne ratez aucun article, inscrivez-vous à la newsletter
Vous pourrez vous en désinscrire à tout moment

Cabine de beauté

Cabine de beauté

Si la couleur des parois est importante pour accueillir la cliente dans un cadre de détente et de douceur n’évoquant pas, notamment, le cabinet médical et la clinique, l’ambiance colorée dans laquelle doivent être exécutés les soins jouera un rôle pour améliorer le résultat de ces soins.

C’est à Mme Teresa Colli, docteures sciences, que nous devons les expériences si intéressantes sur l’emploi et l’influence des lumières colorées dans les soins de beauté.

« Nous savons que dans les temps anciens, dit Mme Teresa Colli, l’influence de la couleur sur le comportement humain était reconnue, soit comme facteur d’excitation et de détente, soit comme moyen curatif pour certains organes. Egyptiens et Grecs, en effet, pratiquaient une thérapeutique très particulière des troubles de la vue et du système nerveux en soumettant le patient à différents traitements « visuels » basés sur l’exposition du sujet à la lumière colorée. On l’exposait aux premiers rayons lumineux de l’aube, aux lueurs rougeâtres du coucher, à la lumière pâle de la pleine lune ou on le plaçait dans une chambre aux parois peintes de couleurs très vive dans laquelle la lumière solaire pénétrait de manière à produire une réverbération des parois. Les rayons réfléchis, en frappant les yeux du patient, agissant sur le système nerveux et, par son entremise, sur les organes. On parvenait à créer ainsi l’aversion, la prédisposition ou l’indifférence du sujet à l’égard des traitements auxquels on le soumettait ».

Se basant sur l’expérience des Anciens et les données les plus récentes de la chromologie et de la chromothérapie, ce praticien cherche à créer pour la cliente de son Institut de Biella une ambiance et un ensemble de coloris qui puissent lui procurer la plus grande sérénité d’esprit, une bonne détente ou une certaine excitation, dans le but d’obtenir les résultats les meilleurs des soins qui lui sont donnés.

« La technique moderne des soins esthétiques, déclare-t-il, a fait des progrès immense en matière de produits, d’appareillage et de technique de massage facial »

Mais on a encore trop négligé jusqu’à maintenant le  » milieu » dans lequel doivent être pratiqués les traitements et le choix de la teinte des cabines. Ils doivent être étudiés et choisis scientifiquement.

Nous connaissons des Institut de Beauté très modernes et parfaitement équipés dont les coloris, tout en flattant l’œil de l’architecte et du décorateur, ne conviennent nullement à la parfaite réussite de soins auxquels nous soumettons nos clientes.

Il arrive, par conséquent que le traitement terminé, son résultat s’avère parfois négatif. Les Esthéticiennes ne parviennent pas à comprendre les raisons de ces échecs chez certaines cliente et souvent sur la même cliente, selon les jours.

« D’après les expériences faites, il est prouvé que les traitements esthétiques exécutés dans un local agencé avec des couleurs et des lumières déterminées donnent des résultats supérieurs à ceux qui sont exécutés dans un local dont le choix des couleurs n’a pas été étudié ».

Mme Teresa Colli nous propose une couleur déterminée pour chaque soin et donne des indications précisés à ce sujet.

Pour la traitement des seins

Un traitement dont des résultats varient totalement selon la couleur de la cabine dans laquelle il est exécuté est celui des seins.

Ce traitement donnera des résultats très médiocres s’il est pratiqué dans une cabine dont la couleur est vert tendre, car la femme est influence par cette couleur qui provoque la détente et incite au repos. Son système glandulaire demeurera passif, à tel point que tous les soins laisseront le sujet à peu près indifférent.

Si, au contraire, on place cette même cliente dans une cabine peinte en rouge vif, tout son organisme se trouvera placé en état d’excitation tel que les glandes mammaires seront favorablement influencées par le système nerveux.

Le rouge vif est particulièrement indiqué dans les traitements destinés au développement et au raffermissement.

Pour les soins du visage et des petites rides

Autre type de cabine de beauté

Autre type de cabine de beauté

Les soins du visage et des petites rides péri-oculaires, surtout, se révéleront très efficaces si vous les exécutez dans une cabine varient d’une cliente à l’autre et donnent lieu à un curieux phénomène.

Si en effet, vous examinez à travers une loupe les petits rides de la paupière inférieure et de la « patte d’oie » pendant que vous passez sous ses yeux différents tous de bleu, vous constaterez que ces  rides s’estompent ou s’accentuent selon les tons sur lesquels la cliente arrête son regard.

La teinte qui provoque l’effacement le plus notable représente la teinte « optima » pour ses soins du visage. Il faudra donc qu’elle ait devant les yeux cette teinte pendant le traitement ou que la cabine baigne dans une lumière colorée dans ce ton.

Pour les bains de chaleur, les bains de paraffine et tous les traitements amaigrissants

Pour les bains de chaleur, les bains de paraffine et tous les traitements amaigrissants, Mme Teresa Colli conseille la couleur ocre.

Cette couleur met la cliente dans un état de « receptivité passive », nécessaire lorsqu’on emploie ces méthodes.

 

Ajouter un commentaire